FLASH INFO - 24 juillet 2020 - Vacances d'été : Nos sites seront fermés du Lundi 3 Août  au Dimanche 23 Août inclus à l'exception de Gravelines et Dunkerque - Belles vacances à tous ! -

Ecrit par :
Gaëtan PETITPRES


22 juin 2020

Pour soutenir les entreprises, les commerçants et artisans de la métropole et préserver ainsi les emplois, la MEL engage un plan de relance à hauteur de 66,1 M€, en complément des 14,6 M€ versés en début de crise, qui s’articule autour de 5 axes.
 

Nous vous proposons d’en retracer les contours.
 

Des outils en faveur de l’économie de proximité

•    un « fonds de rebond » destiné aux artisans et commerçants avec la prise en charge de l’équivalent de 3 mois de loyer à hauteur maximum de 1 500 €. 

•    une aide forfaitaire de solidarité pour les TPE, commerçants, artisans, agriculteurs, horticulteurs, et professionnels du tourisme pouvant atteindre jusqu’à 6 K€ en fonction du nombre de salarié. Ce dispositif est soumis à la signature d’une charte d’engagement en faveur de la transition écologique et énergétique. 

•    Un dispositif d’avances remboursables cofinancé par la Région et la Banque des Territoires allant de 5 à 30 K€ pour les TPE  et associations de moins de 10 salariés et avec un plan de remboursement échelonné sur une période de 3 à 5 ans. 
 

 

Une aide pour la rénovation des logements et pour « booster » l’accession à la propriété 
 

Pour relancer l’activité des entreprises du BTP, la MEL engage des mesures pour favoriser la rénovation des logements sociaux, des résidences étudiantes et copropriétés.
 
De même, un dispositif «booster» destiné à l'accession à la propriété est mis en œuvre à hauteur de 5 000 € en moyenne par ménage, sous conditions de revenus et à concurrence de 600 à 700 logements.

 

Des actions en faveur du tourisme et de l’événementiel
 
Pour soutenir le secteur du tourisme et de l’évènementiel, dont l’activité s’est arrêtée de plein fouet avec une reprise qui s’annonce très difficile, la MEL consacre 2,4 M€ pour renforcer les actions de promotion de la destination Lille, du tourisme d’affaires et de l’évènementiel sur la métropole en mobilisant, entre autre, l'agence d'attractivité Hello Lille.
 

 

Une relance massive par la commande publique
 
La MEL prépare une relance massive de la commande publique en visant les achats auprès des secteurs les plus fragilisés et en intégrant les enjeux de RSE et de transition écologique.
 
Sont concernés, les secteurs :

•    fortement fragilisés par la crise ; 
•    rentrant dans un champ d’activité peu capitalistique et présentant une forte intensité de main d’œuvre 
•    faisant appel en priorité à des emplois "non-délocalisables". 
 

 

Une augmentation des avances sur les marchés en cours
 
Pour abonder la trésorerie des TPE et PME, le montant maximal des avances accordé par la MEL dans le cadre de ses marchés passe à 30 %, voire 60 %. 
 
Le versement de l’avance s’établit sans garantie à première demande.
 

 

Pour suivre les évolutions de ces différents dispositifs et mesurer leur impact sur l'économie locale, la MEL met en place : 


•    un observatoire métropolitain de la conjoncture et de la reprise économique, 
•    une plateforme de participation pour recueillir des idées sur les thématiques énoncées (https://participation.lillemetropole.fr). 
 


Elle mobilisera également :

•    un groupe de travail pour la mise en place d'actions pour renforcer la protection et le développement économique et social du territoire.
  
•    les sites tels que Euratechnologies, Eurasanté, Plaine image… pour contribuer à l'élaboration d’un plan stratégique de la transition. 

 
Vous retrouverez toutes les informations détaillées dans le dossier de presse de la MEL [Dossier]
 
N’hésitez pas à nous solliciter pour plus d’infos à ce sujet.
 

Vous pouvez compter sur nous,

 
Toute l'équipe Trigone Conseil / TGS France