FLASH INFO - 24 juillet 2020 - Vacances d'été : Nos sites seront fermés du Lundi 3 Août  au Dimanche 23 Août inclus à l'exception de Gravelines et Dunkerque - Belles vacances à tous ! -

Ecrit par :
Luc HEMELSDAEL


27 avril 2020

Dans son allocution du 13 avril dernier, le Président de la République a annoncé une prolongation du confinement jusqu’au lundi 11 mai prochain. Le Gouvernement quant à lui incite les entreprises qui ont cessé leur activité à se remettre au travail afin d’atténuer l’impact économique de l’épidémie de COVID 19.
 
Suite à des discours peu clairs et contradictoires, bon nombre de chefs d’entreprise ont décidé de stopper leur activité dans des secteurs non frappés par une mesure d’interdiction d’ouverture et ce en privilégiant la sécurité de leurs salariés.
 
Face à ce constat, le Gouvernement, qui a sans doute sous-estimé l’impact financier des consignes transmises par les plus hautes autorités de l’Etat, incite les entreprises à relancer leur activité et ainsi créer à nouveau de la valeur et donc générer des recettes fiscales et par voie de conséquence réduire le coût financier pour l’Etat (diminution des allocations d’activité partielle, rentrées de cotisations sociales et de TVA….).
 
Si certaines entreprises ont su maintenir un niveau d’activité  réduit en intégrant les gestes et mesures barrières, d’autres prévoient une reprise d’activité dans les jours à venir ou à partir du 11 mai.
 
Néanmoins, comme l’a dit le Premier Ministre, dans sa conférence de presse du 19 avril dernier, nous ne sommes pas prêts de retrouver notre vie d’avant.
 
Si la propagation du virus a été endiguée par le confinement, tous les messages nous sensibilisent au fait que le déconfinement pourrait relancer l’épidémie si nous ne mettons pas en œuvre toutes les mesures de protection nécessaires.
 

Pour ré-ouvrir son entreprise, le chef d’entreprise doit donc faire en sorte que la sécurité de ses salariés mais aussi celle des visiteurs de son entreprise (clients, fournisseurs, partenaires…) est assurée.
 

L’employeur a une obligation générale de sécurité et un manque de vigilance et de plan d’actions approprié  engagerait à n’en pas douter sa responsabilité en cas de survenance d’un cas de contamination.

 

Nous vous conseillons de prendre contact et de suivre les instructions de vos syndicats professionnels.
 
Nous pouvons vous donner néanmoins quelques pistes de réflexion d’ordre général.
 
Protéger vos salariés implique la mise en place de dispositifs de protection qui doivent être adaptés à l’activité exercée.
 
Il y a les mesures applicables par tous et les mesures plus spécifiques liées à la nature de l’activité.
 

Pour tous :

•    Le rappel du respect des gestes barrières et des consignes de sécurité à respecter 
•    La mise à disposition de masques, gels ou solutions hydroalcooliques, produits désinfectants,… 

Plus spécifiquement selon les activités :

•    Recourir à des visières en plexiglas, à des écrans de protection en plexiglas dans les zones accueillant du public ou dans les véhicules transportant des salariés 

 

Bien évidemment il ne s’agit pas d’une liste exhaustive chacun fonction de son activité devant mettre en œuvre les dispositifs adaptés.
 
Ce sur quoi nous souhaitons attirer votre attention c’est sur la difficulté d’obtenir certaines fournitures en rupture de stock. 
 

Nous vous recommandons fortement de vous y prendre d’ores et déjà pour être certain d’être approvisionné le 11 mai.

Enfin il vous faut, au-delà du matériel nécessaire à la protection, réfléchir à l’organisation spécifique à mettre en place et donc imaginer de nouvelles règles : 

•    maintenir en télétravail toutes les personnes pouvant télé-travailler 

•    en cas de reprise sur site veiller à ce que les distances de sécurité soient toujours respectées et afficher les règles d’hygiène à respecter 

•    limiter les accès aux salles de pause et salles de réunion (limiter d’ailleurs les réunions au strict nécessaire et dans le respect des règles de distanciation sociale) 

•    mettre en place lorsque cela est possible des règles de circulation afin d’éviter que les personnes ne se croisent ou ne soient pas trop proches les unes des autres  
 

Vous devez aussi plus qu’avant organiser le nettoyage de vos locaux et mettre en place des mesures spécifiques comme par exemple :

•    demander à chaque salarié de nettoyer son poste de travail avec du produit désinfectant avant la prise de poste et avant de quitter son poste ; 

•    organiser le nettoyage des poignées de porte, de matériel commun (photocopieur, machine, …) ; 

•    augmenter la fréquence de nettoyage des locaux avec des produits désinfectants 


Pour vous assurer que chacun applique les consignes, il convient de  les rédiger par écrit et de les diffuser à tous les membres de votre organisation.
 

Pour les personnes venant de l’extérieur, l’affichage à l’entrée des locaux doit aussi être prévu. Il faudra aussi veiller à ce que ces consignes soient appliquées.
 
Bien évidemment cela doit se faire en concertation avec votre CSE (le Comité social et économique) si vous en êtes doté.
 
N’oubliez pas de le consulter et de formaliser cette consultation
 
N’oubliez pas également d’actualiser votre document unique d’évaluation des risques professionnels !

 
La crise sanitaire que nous traversons est anxiogène et la reprise du travail sur site engendre des appréhensions voire des peurs.
 

Toutes ces mesures ont pour objectif en sécurisant de rassurer les salariés mais aussi de vous protéger en tant qu’employeur. Ne pas le faire vous exposerait à des risques importants susceptibles d’engager votre responsabilité.
 
Préparation et anticipation sont les maîtres mots. Si ce n’est pas  déjà fait, il faut donc s’y prendre dès aujourd’hui.
 
Toute l’équipe reste à votre disposition.