FLASH INFO - 24 juillet 2020 - Vacances d'été : Nos sites seront fermés du Lundi 3 Août  au Dimanche 23 Août inclus à l'exception de Gravelines et Dunkerque - Belles vacances à tous ! -

Ecrit par :
Olivier CAMBRAY


7 avril 2020

Vous venez de recevoir ou allez recevoir les payes de mars pour vos salariés et dans cette situation si singulière vous vous posez beaucoup de questions et c’est légitime.
 


Mais les réponses apportées peuvent in fine se révéler inexactes en raison : 
 
•  D’une insécurité juridique due à des changements législatifs et réglementaires incessants avec des contenus comportant beaucoup de zones d’incertitude
  
•  Une traduction à faire dans l’urgence dans les paramétrages de paye avec des risques d’erreurs dues à des modifications de certaines règles de calcul qui arrivent au fil de l’eau avec parfois des contradictions
  
•  Des connexions plus que difficiles sur le site de l’activité partielle obligeant à y revenir régulièrement (non obtention des identifiants, mots de passe, habilitations, etc..)
  
•  De nombreuses explications à fournir certes légitimes mais  très chronophages
  
 
 
Des réponses à des zones de flou et ainsi sécuriser les payes sont très attendues, en vain ! 
 
 
En effet si l’on prend le cas de l’activité partielle (chômage partiel), la réglementation ne cesse d’évoluer (décret 2020-325 du 25/03/2020, ordonnance 2020-346 du 27/03/2020 et un décret non encore paru au 6/04/2020).
 
Les payes doivent être faites sans avoir toutes les règles et sans être certain que les paramétrages ont été correctement mis à jour. 
 
 
Des erreurs il y en aura, non pas parce que le travail n’a pas été fait correctement, mais parce que cette période de haute turbulence ne permet pas de tout maîtriser en raison d’un cadre législatif et réglementaire en mouvance constante.
 
 

Les gestionnaires de paye sont en souffrance en raison d’une charge de travail considérable et ceci compte-tenu :
 
 
> de la grande incertitude quant à la correcte application des textes (et ceci en raison de communication des administrations parfois contradictoires)
  
> de l’instabilité des paramétrages logiciel qui doivent s’adapter au fil de l’eau dans un environnement de calculs complexes dont certains sont liés
  
> des temps à consacrer à la gestion des dossiers d’activité partielle
  
> des réponses multiples à apporter

  
Et il  faut maintenant commencer à faire les demandes d’indemnisation au titre du chômage partiel où il faut gérer à la fois le volume et le fait que le processus n’est pas automatisé ce qui nécessite des saisies d’informations multiples sur le site gouvernemental.
 

 

Pour répondre aux différentes questions qui se posent, une foire aux principales questions (FAQ) a été établie  > FAQ
 
Sont joints également des exemples de bulletins de paye comportant de l’activité partielle pour mieux comprendre le dispositif > exemples fiches de paie
 
 
 
Besoin d’infos, toute l’équipe du Pôle Social RH reste à votre disposition !