FLASH INFO - 24 juillet 2020 - Vacances d'été : Nos sites seront fermés du Lundi 3 Août  au Dimanche 23 Août inclus à l'exception de Gravelines et Dunkerque - Belles vacances à tous ! -

Ecrit par :
Luc HEMELSDAEL


14 avril 2020

Dans son allocution télévisée de ce lundi soir, le Président de la République a annoncé une prolongation du confinement jusqu’au 11 mai prochain mesure à laquelle beaucoup s’attendaient.
 

4 semaines de plus c’est long pour l’économie et donc pour de nombreuses entreprises en arrêt total d’activité ou subissant des réductions d’activité plus ou moins sensibles.
 

Imaginer la reprise d’activité c’est nécessairement se poser de nombreuses questions en matière d’organisation et de sécurité :
 

•    Respect des gestes barrières
•    Distanciation 
•    Outils de protection 
•    Etc

 

Ce n’est pas parce que l’activité va reprendre que tout redeviendra comme avant !
 

Il convient donc d’ores et déjà de se réinventer pour mettre en place une nouvelle organisation dans le travail. 
 

Les organisations syndicales d’employeur se penchent sur la question et nous vous invitons à prendre contact avec elles.
 

Et si l’on commence à parler de reprise (à quel rythme ?), il n’y aura pas de reprise d’activité pour tous au même moment !
 

Certains d’entre vous (exploitants de cafés, bars, restaurants, salles de spectacles, hôtels, activités dans l’événementiel, dans le tourisme) continueront à ne pas pouvoir exercer leur métier soit directement soit indirectement. 
 

Quel est l’horizon de temps pour un retour à une activité ? Certainement pas avant mi-juillet (on aimerait évidemment avant !). 
 

Autant dire qu’avec la période estivale traditionnellement calme dans les zones qui ne sont pas touristiques et les réticences probables des consommateurs à revenir dans des lieux fréquentés, la reprise d’activité ne sera réellement effective qu’à partir de septembre !
 

Relancer notre économie oui mais l’on voit bien que pour beaucoup la reprise est encore très loin. Le 11 mai, cela fera pour certains huit semaines de fermeture, huit semaines sans chiffre d’affaires, huit semaines sans rentrées de trésorerie. Aujourd’hui déjà, après quatre semaines, les trésoreries s’érodent fortement.
 

Et pourtant, nous constatons que l’un des principaux dispositifs mis en place par le Gouvernement le PGE (prêt garanti par l’état) n’est pas actionné par tous. 
 

Nous vous invitons à relire nos communications relatives au Prêt Garanti par l’Etat (P.G.E.) du 30 Mars 2020 [lien] et du 6 Avril 2020 [lien].
 

Bien évidemment le Président de la République a annoncé le renforcement des mesures de soutien aux petites entreprises notamment au travers du fonds de solidarité (et nous serons attentifs aux nouvelles mesures qui seront annoncées) mais mêmes augmentées (et nous l’espérons) ces mesures ne sont pas de nature à elles seules à couvrir tous vos frais fixes. Le PGE est donc un bon relais.
 

Vous savez maintenant, pour un grand nombre d’entre vous, que votre activité aura été nulle ou fortement réduite pendant huit semaines. 
 

Pour d’autres, l’absence ou la réduction sensible d’activité se chiffrera en mois (cinq, six…). 

 

Il est essentiel de pouvoir maintenir un niveau de trésorerie vous permettant :
 

> D’assurer le paiement de vos charges fixes,

> D’assurer le paiement de vos cotisations sociales,

> D’assurer le réapprovisionnement lors du redémarrage de votre activité avec des fournisseurs qui comme vous ont subi la crise et imposeront peut être des délais de paiement un peu plus courts qu’à l’accoutumée,

> Et aussi votre rémunération même réduite pour tout simplement vivre et faire face à vos obligations personnelles
 

Seul le PGE permettra à votre entreprise de franchir le cap !
 

Nous attirons aussi votre attention sur la nécessité de bien chiffrer le besoin et de ne pas le sous estimer. Pour mémoire, vous ne pouvez bénéficier qu’une seule fois du PGE !
 

Sous estimer le besoin, c’est se retrouver à court de trésorerie, avec peu de solution alternative pour prendre le relais du PGE. 


Nous restons donc à votre disposition pour vous accompagner dans la réalisation des demandes de financement. 
 

Recourir au PGE, c’est être responsable et prévoyant !
 

N’hésitez pas à nous contacter.