Ecrit par :
Mickaël PETITPRES


3 novembre 2019

Comptabilité et jeu d'enfant dans la même phrase, nous pourrions presque parler d'un paradoxe…

 

Le jeu d'enfant est par nature simple, ludique, plaisant. Quant à la comptabilité, pour la plupart des entrepreneurs, elle est souvent un vrai casse-tête, mise de côté, repoussée jusqu'au dernier moment.

 

Un peu comme l'épreuve du saut à l'élastique où l'entrepreneur se fixe un objectif : le compte à rebours est lancé, 3, 2, 1..., et puis, non, ce n'est pas le bon moment, peut-être faut-il encore patienter un peu, il y a beaucoup de travail à descendre, retroussons-nous les manches, la préparation psychologique est nécessaire, jusqu'à ce que l'expert-comptable le pousse à fournir les documents et à se mettre à jour !

 

Wooooooooh, le grand saut !! Ca ne dure jamais bien longtemps mais le temps paraît alors une éternité... et quand le saut est terminé, le tout dans les mains de l'expert-comptable, l'entrepreneur est bien soulagé d'en avoir fini !

 

Jusqu'à ce qu'il s'aperçoive qu'après l'épreuve du saut à l'élastique, une fois descendu et se retrouvant dans une petite embarcation au milieu d'une rivière, voici l'épreuve des rapides, les questions du bilan, les relances de documents manquants, les retours des documents non traités... Bref, ça secoue dans tous les sens !

 

Pourvu qu'il n'y ait pas la chute... mais je n'irai pas jusqu'à la chute de l'histoire, la métaphore se veut humoristique, à peine exagérée, et surtout force d'un constat : la comptabilité n'est pas un jeu d'enfant!

 

Et pourtant, à s'y intéresser de plus près, la comptabilité peut très vite devenir aussi simple qu'un jeu d'enfant (ou presque). Hier, la comptabilité c'était mettre de l'ordre dans ses papiers, ses factures, ses reçus.

 

Combien de temps passé à trier, classer, ranger transmettre puis récupérer ? Aujourd'hui dans un monde digital, la comptabilité évolue vers une gestion des flux.

 

  • La banque transmet ses lignes d'écritures ou prévoit des exports sous différents formats compatibles avec les logiciels de comptabilité.
  • Les logiciels de facturation permettent d'exporter des écritures, afin d'intégrer les données sans avoir à saisir les factures de ventes une à une.
  • Des applications de notes de frais permettent de gérer les indemnités kilométriques lors des déplacements, de prendre des photos des reçus directement attachées à la note de frais et avec la nature de la dépense indiquée.
  • Les logiciels de caisse se sont également adaptés à ces évolutions notamment avec la certification NF525 mise en place au 1er janvier 2018.

La gestion des flux est donc, ou devrait être, au cœur du questionnement d'une gestion administrative d'une entreprise.

 

La question est simple : comment optimiser les flux de l'entreprise ? Comment gérer la comptabilité d’une entreprise et faire en sorte que la contrainte légale devienne une opportunité dans la gestion ?

 

Autrement dit, il convient de mettre la comptabilité au service de la gestion et du pilotage de l’entreprise !

 

Par flux on entend les achats, les banques, les ventes, les frais, la caisse.

 

Prenons l'exemple de Monsieur Pois.

Il gère ses factures de ventes sur Excel. Il a pris l'habitude, il est rapide, le modèle est prérempli.

L'optimisation ne passe pas que par un gain de temps à l'instant T, à savoir lors de l'établissement de sa facture.

  • Comment sont suivis les règlements de ses clients ?
  • Quid en cas de non paiement d'un client ?
  • A-t-il un suivi des relances ?
  • A-t-il prévu dans son tableau Excel un suivi de son CA mensuel, annuel, avec un comparatif par rapport au CA des périodes précédentes ?

Rien de tout cela n'est prévu par son fichier Excel.

Un jour, Monsieur Petit, son expert-comptable lui a proposé MY GESTION, une solution de facturation qui répond à toutes ces attentes.

Certes, Monsieur Pois était réticent lors de la mise en place, en raison du temps consacré à l'apprentissage de ce nouvel outil. Au final, le temps consacré à la mise en place est désormais largement rentabilisé.

Et Monsieur Pois est aujourd'hui aussi rapide à saisir une facture sur son logiciel que sur Excel, mais a gagné beaucoup de temps sur la gestion autour de sa facturation.

 

Ce petit exemple illustre bien que les flux, dès lors qu'ils sont gérés de manière automatique avec des outils, permettent à l'entrepreneur de s'investir davantage dans sa gestion quotidienne et piloter réellement son activité, tout en permettant une mise à jour de la comptabilité en temps réel.

 

Trigone Conseil est au cœur des flux et dispose des solutions adaptées pour faciliter et optimiser leur gestion.

Vous connaissez le portail MY TRIGONE, vous l’utilisez, vous connaissez les avantages que vous pouvez en tirer ?

 

Nous sommes bien entendu à votre disposition pour étudier vos flux et vous accompagner dans cette transition numérique.