Témoignage de Jean-Bernard WASSELIN lors du Club Trigone de Juin 2012